Pour des déplacement partagés, sécurisés et durables – Erwan Bouvais

Posté le 3 juillet 2019

Monsieur le Président,

Chers collègues,

A plusieurs reprises dans les 25 actions structurantes, il est fait référence au numérique comme outil de connaissance, de régulation ou d’exploitation du réseau routier.

Bien évidemment, les nouvelles technologies doivent être mises au service de l’information et de la sécurité des usagers de la route.

Chacun connait probablement l’application de trafic et de navigation communautaire en temps réel « Waze », qui compte plus de 70 millions de téléchargement.

Cette application, comme d’autres, commence à générer des conflits d’usages, en reportant le trafic d’une voie sur une autre, pas toujours accessible, ce qui entraine souvent des reports sur des axes historiquement peu empruntés.

Nous sommes donc de plus en plus sollicités par des habitants, qui voient passer sous leurs fenêtres des automobilistes contournant les embouteillages. C’est mon cas à La Chapelle-sur-Erdre, mais je sais que je ne suis pas le seul dans cette situation.

Aussi, je souhaite vous proposer que le Département adhère au programme « Connected Citizen ». Ce programme permet des échanges de données entre la collectivité et l’application permettant à la collectivité de communiquer les dates de travaux ou de préciser que dévier vers telle route ou rue n’est pas possible. Cela permet également de disposer de statistiques sur la fréquentation aux heures de pointe, ou la vitesse sur un axe ou un tronçon donné.

Fort de ces connaissances, le Département ou les communes pourraient prendre certaines mesures de restrictions de circulation, ou de limitation de la vitesse, ou d’aménagements urbains décourageant le recours à tel axe.

Cette proposition est de nature à améliorer la qualité des déplacements et la qualité de vie d’une partie de nos concitoyens.

Je vous remercie.

Les commentaires sont fermés.