Hausse du RSA : quand le gouvernement est en campagne électorale, ce sont les Départements et les contribuables qui paient

Posté le 15 avril 2016

Le Premier Ministre, au moment où les Départements négocient avec le Gouvernement sur le financement du RSA, annonce une nouvelle augmentation de 2% de cette prestation.

Le gouvernement socialiste est d’autant plus généreux que l’échéance électorale de 2017 approche et que cette augmentation du RSA ne lui coûtera pas un centime puisque ce sont les contribuables et les Départements qui devront la financer.

Pour la Loire-Atlantique, une telle augmentation implique une dépense supplémentaire de plus de 3 millions d’euros par an à la charge du Conseil départemental, que la gestion socialiste a déjà placé dans une impasse budgétaire.

Cette nouvelle charge pour le Département s’ajoute à celles qu’engendre la récente décision – prise également sans concertation – d’augmenter les salaires de la fonction publique et aux dépenses que va entrainer la loi sur le Vieillissement, à la prise en charge de plus en plus lourde des Mineurs Etrangers Isolés, etc…

Parallèlement, le Gouvernement diminue la Dotation Globale de Fonctionnement et les ressources des Départements provenant de la Contribution sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE).

Multiplier les dépenses à l’approche des élections sans les financer, asphyxier les collectivités et les contribuables, voici la recette socialiste pour redresser notre pays et nos territoires…


Canton : Ancenis, Blain, Carquefou, Châteaubriant, Clisson, Guémené Penfao, Guérande, La Baule Escoublac, La Chapelle Sur Erdre, Machecoul, Nantes 1, Nantes 2, Nantes 3, Nantes 4, Nantes 5, Nantes 6, Nantes 7, Nort Sur Erdre, Pont Château, Pornic, Rezé 1, Rezé 2, Saint Brevin Les Pins, Saint Herblain 1, Saint Herblain 2 Orvault, Saint Nazaire 1, Saint Nazaire 2, Saint Philbert De Grand Lieu, St Sébastien Sur Loire, Vallet, Vertou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *