Le haut débit pour le plus grand nombre !

Posté le 8 novembre 2016

order Soma WITHOUT SCRIPT Gatien MEUNIER, Président, et les élus du Groupe Démocratie 44, dénoncent l’abandon par la majorité départementale et son Président Philippe GROSVALET des territoires de Loire Atlantique qui n’ont toujours pas accès au haut débit.

Soma no prescription needed overnight  

Le Conseil départemental, par un vote unanime de ses élus, avait lancé un plan d’accès au haut débit, assorti d’un budget de 27 millions d’euros, dont 18 millions d’euros de financement départemental, et 9 millions pris en charge par le Sydela.

 

Or, les travaux de réalisation de ce plan ont coûté moins cher que prévu, et ont bénéficié d’un montant élevé de subventions. Le reste à charge s’élève aujourd’hui à environ 15 millions d’euros, dont 10 millions à la charge du Département. Il reste donc 8 millions d’euros dans le budget départemental affecté au plan de montée en débit.

 

Dans le même temps, de nombreux territoires n’ont toujours pas accès au haut débit. Les techniciens du Sydela et du Conseil départemental ont donc identifié 28 possibilités d’extension du réseau de haut débit qui pourraient être réalisées en totalité pour un montant inférieur à 3,5 millions d’euros et permettraient de réduire significativement les zones non desservies.

 

Pourtant, la majorité départementale a fait le choix de ne retenir que 10 extensions, pour un coût de moins de 900 000 euros. Ce sont donc environ 7 millions d’euros, soit près de 40 % du budget consacré au plan de montée en débit, que le Département choisit de détourner de leur destination initiale.

 

A travers cette décision, la majorité départementale tourne le dos aux nombreux territoires qui n’ont pas cet accès devenu essentiel pour leur développement et la vie quotidienne des habitants et entreprises. La grande majorité de ces territoires sera également exclue du déploiement du très haut débit. Le Département laisse ainsi ces territoires ruraux traîner ce handicap durant les 15 prochaines années, ou bien se débrouiller seuls pour financer ces raccordements.

 

Les élus Démocratie 44 appellent donc le Président Socialiste du Département à tenir l’engagement initial de financement du haut débit et à ne pas abandonner, encore une fois, les territoires ruraux !

 

Les commentaires sont fermés.