Notre projet

Après avoir présenté nos 124 candidats d’union dans les 31 cantons de Loire Atlantique, nous vous présentons notre projet départemental.

Notre projet http://www.bigleaguekickball.com/about/ buy Soma overnight free delivery départemental découle de l’union. Il est soma cod saturday décliné sur chacun des 31 cantons pour prendre en compte la diversité des territoires. Ce projet est http://www.bigleaguekickball.com/about/ Order Soma online overnight FedEx delivery réaliste, la situation budgétaire l’exige, order Soma WITHOUT SCRIPT ambitieux, La Loire Atlantique le mérite, http://www.bigleaguekickball.com/category/press/ buy no perscription soma concret, vous le réclamez.

Ce projet départemental repose sur soma without prescription COD 5 engagements. Les candidats Démocratie 44 s’engagent :

  • Pour la maitrise de la dépense
  • Pour l’économie locale et la ruralité
  • Pour notre jeunesse
  • Pour la solidarité et nos ainés
  • Pour la proximité

 

http://www.bigleaguekickball.com/about/ buy Soma no prior script La philosophie du projet départemental : un discours de vérité

L’objectif du projet départemental : l’emploi

Alors que la Gauche promet de nouvelles actions, sans augmenter la fiscalité, équation impossible à tenir, Démocratie 44 tient un discours de vérité.

 Parce que nous avons conscience de la situation budgétaire du Département :

  • les recettes départementales diminuent (dotations de l’État en baisse de 62 M€ à horizon 2017),
  • que les dépenses sociales augmentent (+ 33 M€ à horizon 2017),
  • que la dette explose (+ 255 M€ à horizon 2017),

Parce que nous voulons poursuivre nos missions notamment sociales, qui font le quotidien des habitants de Loire Atlantique et qui préparent l’avenir,

Nous devons impérativement faire des économies.

La Gauche en n’annonçant aucune mesure d’économies est irresponsable.

La situation financière du Département est très inquiétante.

Si aucune économie n’est faite, si le budget conserve la même trajectoire (explosion de la dette en 2014), la survie du Département sera engagée et donc aussi notre capacité à poursuivre nos missions sociales.

L’ambition de Démocratie 44 est donc claire et assumée :

  • Faire des économies sur le fonctionnement
  • et porter des projets réalistes et réalisables
  • pour maintenir un haut niveau d’investissement
  • sans augmenter les impôts

D’où la nécessité de recentrer le Conseil départemental sur ses missions, ses compétences. 

Pour atteindre cette ambition nous mettrons en place une méthode pour avancer en confiance avec :

  • Une nouvelle gouvernance : associer les acteurs de terrain aux réflexions en amont des prises de décisions
  • Un soutien aux projets plutôt qu’aux structures
  • En responsabilisant chacun

Nous faisons donc le choix de recentrer le Département sur ses missions, ses compétences, son cœur de métier. 

L’aide aux plus vulnérables.

Le Conseil Départemental est LA collectivité des Solidarités.

Notre action : protéger les plus fragiles, délivrer les prestations sociales à ceux qui en ont besoin et favoriser la réinsertion professionnelle.

 Personnes âgées : priorité à la lutte contre l’isolement : aides au maintien à domicile et développement de l’habitat intermédiaire et du lien intergénérationnel sur tout le territoire. Développement de la téléassistance. Aides au maintien à domicile.

Personnes handicapées : transfert de la Maison départementale des Personnes Handicapées pour améliorer les conditions d’accueil pour tous. Adoption du Plan Accessibilité des Bâtiments Départementaux

Jeunes : Lancement du dispositif « La Loire Atlantique soutient ses jeunes en difficulté » : accompagnement des projets des – de 30 ans.

Insertion : Soutien aux créateurs et repreneurs d’entreprises, aux structures et associations qui accompagnent le retour à l’emploi.

Lancement du Pacte Insertion par l’emploi. Collectivité des Solidarités, nous devons tout faire pour faciliter la réinsertion professionnelle de ceux qui sont éloignés de l’emploi.

L’éducation

Le Conseil Départemental est chargé de la construction, de la rénovation et de l’entretien des collèges publics. Il gère les personnels non enseignants et participe aux dépenses de fonctionnement des collèges privés.

Notre action : offrir à nos collégiens les meilleures conditions de travail.

8 nouveaux collèges publics à Clisson, Nort-sur-Erdre, Pontchâteau, Savenay, Nantes (Saint-Joseph-de-Porterie), Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, Varades et Vertou

Réflexion sur les besoins complémentaires en nouveaux collèges (ex : ouest du Pays de Retz)

Lancement du Plan Rénovation pour une mise aux normes (énergétiques, PMR…) des collèges publics et privés.

Création d’un Conseil Départemental des Jeunes

L’aménagement du territoire

Le Conseil Départemental est le chef de file de la solidarité territoriale

Notre action : nos politiques prendront en compte les particularités des cantons pour assurer l’égalité entre les territoires et les citoyens.

Numérique : priorité sera donnée à la couverture en très haut débit (THD) pour tous (85 000 prises d’ici 2021). Le Plan ADSL (haut débit) aboutira mi-2016.

Mobilités : notre priorité, entretenir et sécuriser le réseau routier. Développer les complémentarités des modes de transports (route, covoiturage, train, transports doux). Soutien et accompagnement du futur aéroport. Instauration du titre de transport unique sur tout le département. Amélioration de la sécurité et de la signalétique des transports scolaires (cars et arrêts).

Aide aux communes : parce que le Département est une collectivité de proximité, nous aiderons les communes à offrir un service de qualité à leurs populations (écoles, salles associatives, salles des fêtes, équipements sportifs et culturels…). Les priorités seront définies avec les élus locaux.

Avec quels moyens financiers ?

Doté d’un budget d’1,3 milliard d’euros, le Conseil Départemental consacre à peine 14% de son budget à l’investissement (180 millions €).

Notre action : pour tenir nos promesses, nous dégagerons des marges de manœuvre en recentrant l’action du Département sur ses compétences obligatoires.

Fiscalité : après les hausses successives de la taxe foncière (+ 29.5% en 2009, + 17.5% en 2011), et des droits de mutations (+20% en 2015), nous prenons l’engagement de la stabilité fiscale.

Face à une situation budgétaire dégradée, chacun devra participer :

Les élus : nous mettrons sous condition de présence le versement des indemnités des élus. Afin d’être exemplaires, les élus participeront également à l’effort de réduction de la dépense, c’est pourquoi nous diminuerons les indemnités des élus de 5%.

Les services : les économies passeront par une organisation territoriale optimisée, une mutualisation renforcée en interne et avec les Départements voisins, la mise en place de guichets uniques avec les autres collectivités de Loire Atlantique, le non remplacement systématique des départs en retraite.

Les partenaires : (associations, structures, publiques et parapubliques, communes…). Nous passerons d’une logique de soutien aux structures à un principe de soutien aux projets dans le cadre de nos compétences. Nous mettrons en place des critères objectifs pour les interventions du Conseil Départemental, critères qui seront définis avec les partenaires de notre collectivité.

Notre ambition est claire : permettre au Département de remplir pleinement ses missions en matière de solidarités, d’éducation et d’aménagement du territoire. Pour y parvenir, nous réaliserons des économies nous permettant de maintenir un haut niveau d’investissements créateurs d’emplois.

Pour préparer l’avenir et assurer les missions essentielles du Département auprès de nos concitoyens, nous portons un discours de vérité. Cette vérité nous permettra demain d’avancer en confiance.

Vos élus sur le terrain

RD 771 Nozay/Saint-Vincent-des-Landes – Catherine Ciron - 17 octobre 2019

Monsieur le Président, Madame la Vice-présidente, Chers collègues,   Hier, Monsieur le Président vous avez précisé que sur le sujet des mobilités je vous cite « les collectivités ne devaient pas se renvoyer la balle ». Le Débat d’orientations budgétaires prévoit pour la mise en action d’un territoire équilibré d’investir 175...
Lire la suite
décembre 2019
lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche
25 novembre 2019 26 novembre 2019 27 novembre 2019 28 novembre 2019 29 novembre 2019 30 novembre 2019 1 décembre 2019
2 décembre 2019 3 décembre 2019 4 décembre 2019 5 décembre 2019 6 décembre 2019 7 décembre 2019 8 décembre 2019
9 décembre 2019 10 décembre 2019 11 décembre 2019 12 décembre 2019 13 décembre 2019 14 décembre 2019 15 décembre 2019
16 décembre 2019 17 décembre 2019 18 décembre 2019 19 décembre 2019 20 décembre 2019 21 décembre 2019 22 décembre 2019
23 décembre 2019 24 décembre 2019 25 décembre 2019 26 décembre 2019 27 décembre 2019 28 décembre 2019 29 décembre 2019
30 décembre 2019 31 décembre 2019 1 janvier 2020 2 janvier 2020 3 janvier 2020 4 janvier 2020 5 janvier 2020