Vente d’un bâtiment du Département – Rodolphe Amailland

Posté le 8 juillet 2019

Monsieur le Président,

Monsieur le Vice-président,

Mes chers collègues,

Avec cette proposition de cession, le Conseil départemental doit être le seul acteur immobilier à perdre des millions d’euros lorsqu’il revend ses biens dans un secteur aussi dynamique que celui de l’île de Nantes !

Sans même tenir compte de la valeur d’acquisition du foncier, qui avait fait l’objet d’un échange avec la SAMOA, notre collectivité a dépensé 9,5 M€ pour construire ce bâtiment, que vous nous proposez de revendre, 4 ans et demi plus tard, en très bon état, à 7,8 M€.

Le secteur de l’Ile de Nantes est pourtant l’un des plus dynamique de Nantes et donc du département sur le plan immobilier.

Comment ce bâtiment a pu perdre 18% de sa valeur quand, dans le même temps, le marché immobilier flambe tout particulièrement sur son secteur d’implantation ?

Peut-être serait-il intéressant de solliciter une actualisation de l’estimation des Domaines, qui date d’il y a près d’un an ?

Je vous remercie

Les commentaires sont fermés.